18- Le temple de Medinet Habou

 

Titre 1

Le temple de Medinet Habou est le temple funéraire ou temple de Millions d'années  de Ramsès III (Nouvel Empire- XIXème dynastie- 1184-1153). Il était voué au culte du roi vivant.

Sa construction  dura 7 ans de l'an 5 à l'an 12 du règne de Ramsès III. Il est adossé à la colline thébaine. Le nom copte du lieu est Djémê et l'endroit où se situe le temple est Iat Djémê= La butte de Djémê.

A son emplacement existait déjà un temple à l'époque de Hatchepsout.

Avec les temples de Karnak, Louxor et Deir el-Bahari, il forme un quadrilatère.

Ces 4 temples sont reliés par des voies de communication qui sont des chemins de procession.

- de Karnak à Deir el-Bahari: La Belle Fête de la Vallée

- de Karnak à Louxor: La Fête d'Opet

- de Louxor à Medinet Habou: La Fête du début de la décade

- de Deir el-Bahari à Medinet Habou: La Procession d'Aménophis Ier

1-Entrée

Le mur d'enceinte extérieur est massif et lisse.

L'enceinte extérieure est précédée d'un mur de contrescarpe muni de créneaux arrondis qui formait une protection contre les attaques, transformant le temple en forteresse pouvant accueillir et protéger la population.

Porte fortifiée de l'est

                         Vue depuis l'extérieur                                              Vue depuis l'intérieur de l'enceinte 

De chaque côté de la porte se trouvaient des loges de gardiens.

Au-dessus de la porte, la fenêtre d'apparition du roi: il est possible qu'on organisait des présentations de prisonniers dans la cour.

Statue de Sekhmet dans l'épaisseur de la porte.

2-Le petit temple

Il se situe à droite après la porte fortifiée.

Il fut fondé par Hatchepsout (XVIIIème dynastie- 1479-1458) puis agrandi par Thoutmosis III (1479-1425) et ensuite jusqu'à la période gréco-romaine.

La procession de La Belle Fête de la Vallée s'y arrêtait avant d'aller dans le temple de Deir el -Bahari, afin d'y honorer les dieux primordiaux formant l'Ogdoade,  responsables de la Création.

A la fin du Nouvel Empire, les rois n'étant plus enterrés dans La Vallée des Rois, cette fête fut remplacée par des Rites Décadères assurés par le dieu Khonsou qui visitait Amon Khématef= Amon créateur dans la butte de Djemé. A partir de la Basse-Epoque (vers - 660) c'est Montou qui visite l'Ogdoade.

Stèle de Padiaménopé

Pylône ptolémaïque décoré d'un magnifique Disque solaire ailé sous lequel le roi fait une offrande  Amon ityphallique et Montou

3- Le premier pylône

L'emplacement des mâts est bien visible.

Scène "d'abattage" des ennemis traditionnelle qui a pour rôle de protéger le temple des influences extérieures et ennemis de l'Egypte.

4-Le palais royal

Il était situé à gauche du 1er pylône au niveau de la première cour.

Tous les Châteaux de Millions d'années possédaient un palais qui servait symboliquement après la mort du roi mais également de son vivant

Mur extérieur du temple vu depuis le palais royal. Le palais comportait 3 portes et une fenêtre d'apparition. Le passage est protégé par des scènes de massacre.

Salle du Trône:

Deuxième salle du Trône

Salle d'eau: Chaque chambre en était équipée

Murs extérieurs:

Mur extérieur du premier pylône: la forme trapézoïdale est bien visible

Le calendrier des Fêtes: des tableaux de produits avec leur quantité, leur origine et la fête à laquelle ils étaient destinés.

Double scène de chasse à l'arrière du premier pylône.

 

Au registre supérieur: le roi chasse les animaux du désert

Au registre inférieur, le roi est bien stable sur son char, les rênes autour de la taille. Le harpon pénètre dans le corps du taureau. Au-dessous les enfants royaux.

5- La Première cour

Elle assure deux fonctions: la première cour du temple dans l'axe est-ouest et l'esplanade devant le palais royal dans l'axe nord-sud

 

A droite un portique avec des piliers osiriaques car nous sommes dans le temple:

Les "Osiris" ne sont pas gainés mais portent un pagne.

Détail de la base d'un pilier: les bras du cartouche portant le nom du roi tiennent les ennemis

A gauche un portique avec des colonnes en forme de papyrus épanouis car il s'agit de la façade du palais.

Ente les colonnes, la fenêtre d'apparition et sur les murs des scènes symboliques de massacre d'ennemis.

Les Libyens soumis par le roi apportent leur tribut. Les ennemis sont menottés. Au centre un scribe compte le nombre de mains coupées. En-dessous un tas de sexes coupés.

6-Deuxième pylône

Le plafond possède encore un décor  peint bien conservé représentant des vautours. La porte dont on voit encore le gond était une porte à 1 battant.

7-La deuxième cour

Elle est entourée de portiques:

Portiques de colonnes au sud et au nord.

Portiques de piliers à l'est et à l'ouest.

Un enfant royal portant l'uræus au front.

Photo de gauche: entre les cartouches du roi, les bras de la croix ankh tiennent le sceptre "ouas", le pouvoir.

 

La photo de droite permet de mettre en évidence l'épaisseur des hiéroglyphes gravés.

Les parois sont gravées de représentations des Fêtes de Sokar et de Min au registre supérieur et d'autres processions.

Exception: sur la paroi sud, le registre inférieur est occupé par une représentation militaire de la 1ère campagne libyenne.

Registre supérieur: Lors de la Fête de Sokar, le roi précède la barque de Sokar portée par des prêtres .Registre inférieur: Campagne libyenne.

Fête de Min: registre supérieur: Fête de la moisson des "salades de Min"

Au registre supérieur: le roi coupe les gerbes de blé

Au registre supérieur: le taureau de Min

Fête de la Triade d'Amon avec

des représentations de barques

Sous le Disque solaire ailé, la titulature de Ramsès III

 8- La salle hypostyle 

Elle est très endommagée

          IMG_2823
          IMG_3203
          IMG_2981
          IMG_3808_edited
          L'Egypte ancienne....

          Une passion à partager!