VOCABULAIRE

Anneau Chen: il symbolise l'univers, ce que le soleil encercle,

celui qui n'a pas de fin. Il est le symbole de l'éternité.

En s'allongeant, ce signe devint un cartouche contenant les noms 

des rois.

Barbe postiche: l'un des attributs que partage le pharaon avec les dieux

 et qui le différencie du commun des mortels. Cette « barbe », qui en fait

ressemble plutôt à une longue barbiche, était portée au menton et attachée

derrière les oreilles. Le pharaon la portait lors des cérémonies et elle était

l'un des symboles de sa puissance et une marque de son affiliation divine.

Cette barbe longue et étroite est légèrement courbe chez les dieux,

droite chez le pharaon.

Baudrier: bande de cuir ou d'étoffe portée en écharpe et soutenant une arme. 

Canne des années: Nervures de palmes portant des

encoches et symbolisant les années de vie données

au roi par les dieux.

CartoucheCadre elliptique entourant le nom de naissance (fils de Rê) 

et le nom de couronnement (roi de Haute et Basse-Égypte). Il décrit

des cordes roulées en cercle et attachées à une extrémité, version allongée

du signe de l'anneau "chen". Sa protection magique conférait longue vie 

au nom et par suite au roi lui-même.

Coiffure ibes: perruque courte.

Collier Menat: le menat est un grand collier de perles à contrepoids,

symbole de fécondité. 

Collier Ousekhlarge collier formé par

plusieurs rangées de perles. Il est porté

par des personnes d’un certain rang.

Couronne Atef: composée d'une mitre 

centrale à rayures verticales, surmontée 

d'un disque solaire, flanquée de 2 hautes

plumes d'autruche et de 2 cornes de 

bélier horizontales. Attribut du pharaon.

 

Croix Ankh: croix ansée qui symbolise la vie

Frise de KhekherouMotifs végétaux décoratifs

disposés en frise en haut des parois des temples

et des tombes

Khépesh ou harpéArme blanche à lame courbe.

Elle a été introduite en Égypte par les Hyksos et

remplace fréquemment la massue dans la représentation

du pharaon exécutant ses ennemis.

Khépreshcouronne de victoire bleue

en forme de bulbe, attribut du pharaon.

Jubiléle jubilé, appelé fête-Sed, était fêté à partir de la 30e année de règne

d'un pharaon. Ensuite, ces fêtes, aux vertus régénératrices, étaient célébrées

avec un intervalle de quelques années en fonction de la situation politique

du pays et de l'état de santé du pharaon.

Massue Hedj: massue à tête piriforme.

Arme d’apparat. Les représentations avec

cette dernière étaient courantes et

visaient à entretenir la force et la crainte

qu’inspirait le nom de pharaon. Souvent,

on le retrouvait, prêt à frapper, avec des

ennemis à sa merci. 

Pagne à devanteau:

Queue de taureau: la queue de taureau est attachée

à la ceinture du roi. Elle a pour fonction de lui conférer

la puissance de l'animal sacré.

Sceptre Nekhekh: sceptre en forme de fouet ou de fléau

que le roi, vivant ou défunt, porte très souvent croisé sur

la poitrine avec le sceptre heqa en forme de crosse, deux

insignes caractéristiques de la royauté égyptienne.

Ces deux insignes sont les attributs d'Osiris, ce qui montre

le lien entre le dieu et le souverain égyptien.

Sceptre Ouasle sceptre Ouas est un bâton dont l'extrémité

inférieure est fourchue et qui est surmonté d'une tête de

canidé. 
C'est le symbole de la puissance divine que les dieux

transmettent à pharaon comme insigne de son pouvoir. 
 

Uræus: Oeil de Rê transformé en cobra à la queue lovée, à la tête dressée,

qui ornait au sommet du front la coiffure des pharaons,

des divinités. Elle avait une fonction protectrice.

          IMG_2823
          IMG_3203
          IMG_2981
          IMG_3808_edited
          L'Egypte ancienne....

          Une passion à partager!